Outil d'aide à la prise de décisions pour vinificateurs.

ŒnoCalc facilte les opérations courantes et récurentes de calculs effectuées  en cave ou au laboratoire.

-Connaitre l'alcool probable en % Vol à partir de la densité du moût:

Avec un mustimètre (ou aéromètre) on évalue, d'après la masse volumique (exprimée en g/dm3) d'un jus de raisin, sa teneur en sucre et ainsi  l'alcool probable obtenu après fermentation complète de celui-ci.

Entrez la densité du moût de raisin mesurée à l'aide d'un mustimètre, OenoCalc vous indique l'Alcool  Probable, il est possible d'appliquer la correction de température si l'échantillon n'est pas à 20 °c.

(Les calculs sont établis sur la base de 16,83 g de sucre par litre de moût produisent 1% vol d'alcool).

 

- Assemblage  :

On peut simuler  l'assemblage de plusieurs cuves   (jusqu'à 8 vins différents)  et calculer les pourcentages de chacune des  cuves dans l'assemblage final , le degrès final et la quantité d' alcool pur présent dans l'assemblage final.

 

- Calculer une chaptalisation :

On peut connaître la quantité de sucre à ajouter à un voulme  de vin pour augmenter et atteindre un degrès alcoolique final  souhaité (Titre Alcoolmétrique Volumique final).

Ce calcul de chaptalisation utilise le rendement alcoolique de 16,83 gr de sucre  par litre pour une augmentation  de 1 %vol / litre . Ce rendement théorique est bien adapté pour les  calculs lors de vinifications en blanc ou en rosé.

Ce rendement peut être changé   ( par 17 ou 17,5  g de sucre / litre) pour les vinifications en rouges.

 

- Enrichissement avec du moût concentré:

De même que pour une chaptalisation, on peut calculer un enrichissement avec du moût concentré rectifié.

On caluclera ainsi le volume de MCR à utilser pour atteindre le degrés alcoolique final souhaité en fonction de la richesse en sucre du MCR utilisé, du degrés initial de la cuve à enrichir et du volume de vin à enrichir.

 

- Mutage à l'alcool :

Lors de l'élaboration de Vins Doux Naturels l'opération de mutage constiste à ajouter de l'alcool neutre pour annihiler l'action des levures et ainsi stopper la fermentation alcoolique. 

Il en résulte des vins avec une forte teneur en alcool (de 15 à 18 % vol) alors qu'ils conservent une partie des sucres naturels du raisins .

En fonction du degrès initial du moût et du type de VDN que l'on souhaite élaborer, on déterminera :

-Le point de mutage  (densité limite à ne pas dépasser pour effectuer le mutage).

-Le  voulume d'alcool de mutage à utiliser  (classiquement l'alcool de mutage utilisé titre 96 %vol , cette donnée est modifiable).

 

Les différents types de VDN sont :

Doux : soit un VDN 15 %vol d'alcool acquis + 6.5 %vol d'alcool en puissance (111 gr de sucres résiduels par litre).

Demi-doux : soit un VDN 16 %vol d'alcool acquis + 5.5 %vol d'alcool en puissance (94 gr de sucres résiduels par litre).

Demi-sec : soit un VDN 17 %vol d'alcool acquis + 4.5 %vol d'alcool en puissance (77 gr de sucres résiduels par litre).

Sec : soit un VDN 18 %vol d'alcool acquis + 3.5 %vol d'alcool en puissance (60 gr de sucres résiduels par litre).

Surforcé: soit un VDN 18 %vol d'alcool acquis + 4.5 %vol d'alcool en puissance (77 gr de sucres résiduels par litre).
 
Le voulume d'alcool de mutage à utiliser sera aussi calculé (classiquement l'alcool de mutage utilisé titre 96 %vol , cette donnée est modifiable).

- Croix de Saint André:

Ou croix des mélanges est une méthode simple de calcul communément utilisée pour résoudre des problèmes de mélange ou de dilution.

 

-Obtenir le volume de solution de SO2 à utiliser pour effectuer un sulfitage :

Renseignez le volume de vin à traiter, la concentration de la solution de S02 utilisée,  et la dose à appliquer  OenoCalc calculera le volume de solution à utiliser.

Les unités de volume  sont modifiables:

en hl ou en l pour le vin à traiter,

en ml, cl ou l pour de la solution de SO2.

 

-Contrôler la concentration  d'une solution SO2 :

Les solutions de SO2 peuvent être obtenues par dissolution directe de SO2 gazeux dans de l'eau. Ces solutions de faible concentration se détitrent avec le temps, la température et la vidange de leur contenant. En mesurant la densité à 20 °C  d'une solution de SO2, il est  possible contrôler sa concentration exacte.

Inversement on peut connaître la densité à atteindre  lors de la dissolution du SO2 gazeux dans l'eau, pour obtenir une concentration souhaitée.

(La plage de calcul s'étend d'une concentration de  0,5% jusqu'à 10 %.)

- Calculer le volume d'une cuve (cylindrique ou rectangualire):

A partir des dimensions en cm d'une cuve on peut calculer son volume.

On peut ainsi calucler le volume  correspondant  à 1 cm ou bien  1 Hl correspond à quelle hauteur occupée par le vin dans une cuve.

Si l'on connait le volume et la hauteur d'une cuve on peut en déduire ses données souvent très utiles lors opérations de pompages sur cuves non jaugées.

 

Unités et abréviations utilisées :

cl : Centilitre.

cm: Centimètre.

hl:Hectolitre.

l : Litre.

MCR : Moût Concentré Rectifié.

ml : Millilitre.

Rdt : Rendement alcoolique.

TAV : Titre Alcoolmétrique Volumique.

VDN : Vin Doux Naturel.

Vol : Volume.

°Brix : Degrès Brix.

°C : Degrès Celsius.

%age :Pourcentage.

%vol : Degrès Alcoolique.

kg : Kilogramme.

g/l :Gramme par litre.

g S02 / l : Gramme de SO2 par litre.